Bénabar Dis-lui oui Index du Forum

Bénabar Dis-lui oui
Forum des bénabarges.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bénabar Dis-lui oui Index du Forum -> Archives -> Archives concerts Bénabar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mialick


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2009
Messages: 835

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 18:33 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Ils seront prochainement à l'affiche à Béthune





D'une année à l'autre, la programmation du théâtre municipal de Béthune surprend par le nombre de têtes d'affiche qu'elle comprend.   
Cette année encore, la direction des affaires culturelles met la barre très haute. Dès octobre, Camille, Cali,Bénabar ou encore Alain Souchon sont ainsi attendus, entre autres.
 
Tous les détails à retrouver dans L'Avenir de l'Artois du 14 juin    
 

Source : lavenirdelartois.fr    
Les membres suivants remercient mialick pour ce message :
France66 (13/06/12), claire59 (13/06/12)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Juin - 18:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 19:43 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Béthune, là cela fait très loin , merci
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
Alison59


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 188
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 20:51 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Merci pour l'info Wink 
_________________
Bénabarge un jour, bénabarge toujours !! Smile


Revenir en haut
France66
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 7 036

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 13:48 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Very Happy  Bénabar, dimanche 5 Mai 2013  à 18 h, 30 et 36 E.

Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 14:01 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

merci pour l'info le lendemain de Roubaix!!

donc je vais voir ça assez vite Bouncing Bouncing Bouncing Bouncing
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 14:21 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Dès ce mardi 19 juin, on peut acheter ses billets pour la nouvelle saison du théâtre


http://www.lavoixdunord.fr/region/des-ce-mardi-19-juin-on-peut-acheter-ses-…
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
mialick


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2009
Messages: 835

MessagePosté le: Mar 21 Aoû - 08:39 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Spectacle complet !!!!


Article annonçant cette nouvelle dans la voix du nord ici


Revenir en haut
Mlle cambrésiennes


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 84
Localisation: Cambrai

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 17:46 (2012)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

moi je vais a celui de roubaix seulement deux jour de suite c'est une peu bcp qd mm lol ( enfin c surtt mon conjoint qui pense comme ça hihihi)
_________________
je suis de celle qui compte, mais pas tant que ça !


Revenir en haut
Alison59


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 188
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 30 Avr - 20:07 (2013)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Si quelqu'un aurait des places à vendre.. Smile
_________________
Bénabarge un jour, bénabarge toujours !! Smile


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 14:27 (2013)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Ce dimanche 5 mai, Bénabar fait le plein au théâtre municipal de Béthune (INTERVIEW)
PUBLIÉ LE 03/05/2013
Par La Voix du Nord
Réagir Share on rss
Le journal du jour à partir de 0.49 €



Dimanche, Bénabar jouera à guichets fermés au théâtre municipal. En attendant, disponible et plein d’humour, il a sacrifié sa trève du 1er Mai pour nous répondre au téléphone.

On est le 1er Mai, faites-vous relâche ? « Oui, mais je reprends la scène demain ! »

Après avoir réuni 450 000 spctateurs en 2012, la tournée « En aparté » reprend dans des salles plus intimes. Un plaisir, forcément ? « C’est un plaisir, oui. On m’a demandé de refaire une tournée dans des salles qu’on n’avait pas fréquentées depuis un moment, autres que des Zénith. »

Dimanche, vous serez au théâtre municipal de Béthune. Les 900 billets sont vendus depuis longtemps. Vous y êtes sensible ? « Tout à fait. Il y a l’aspect financier, bien sûr (rires) mais pas seulement ! Ça me touche de savoir que les gens se déplacent pour venir me voir. Ça m’angoisse toujours terriblement, j’ai gardé le réflexe des pianos-bars de mes débuts. Et même si les choses vont mieux, j’ai toujours un pincement, je ne suis jamais tranquille ! »

Vous souvenez-vous être déjà passé à Béthune ? « Je crois y avoir fait la première partie d’Arno, mais c’était il y a déjà longtemps. »

Le spectacle s’appelle « En aparté ». Une version plus intimiste ? « En fait non, le concert n’a d’intimiste que le nom. De onze, nous sommes six sur scène, il y a toujours des cuivres. Mais c’est plus adapté à des salles autres que des Zénith. Cela dit, même à Bercy, j’ai besoin de communiquer avec le public. C’est une démarche qu’on a ou pas ! Je ne crois pas à l’écoute religieuse d’un concert, il faut que ce soit ludique, qu’il y ait un véritable partage. Y compris avec les musiciens : je travaille depuis longtemps avec eux. »

Ce partage avec le public, vous le prolongez sur Facebook et Twitter… « Oui mais je balbutie : c’est la première tournée où on s’y met vraiment et je maîtrise… comme un gars de 43 ans (rires) ! Mais par delà l’écran, ça apporte vraiment quelque chose, à condition qu’il n’y ait pas que de l’info. Il faut pouvoir échanger. »

On en revient toujours au public. C’est le seul vrai juge pour vous que certains critiques n’ont pas épargné ? « C’est le public, oui, même si les journalistes peuvent avoir raison dans leurs critiques… Je lis toujours les critiques et ceux que je vise (NDLR : à l’encontre de « journalistes bobos parisiens », il a lancé « qu’être critiqué par des cons, c’est un compliment ») font partie d’une sorte d’élitisme. On me dit que je suis un chanteur populaire mais c’est ce que j’aime être, dans le sens noble du terme ! Ca fait un moment qu’il n’y a plus de critiques simples contre moi, je découvre parfois une image dans laquelle je ne me retrouve pas, des articles où il y a plus d’attaques que de critiques finalement, je sais que c’est parfois téléguidé… Mais un copain plus vieux que moi m’a dit que Goldman n’était pas épargné alors finalement, c’est plutôt encourageant ! »

Malgré tout, ça vous blesse ? « Oui, je suis un mec normal, je ne suis pas au-dessus de ça. Mais je suis capable d’autocritique, surtout sur le fait qu’il faut qu’il se passe quelque chose sur scène. Si je me plante au piano, ce n’est pas grave : je sais que les gens ne viennent pas me voir pour mes talents de virtuose ou pour mes qualités de chanteur lyrique… Mais s’il ne se passe rien, là ça ne va pas. Le sacré, c’est le concert, la présence du public, et après il faut lâcher les chiens… Je ne suis pas du tout blasé sur scène, c’est toujours aussi magique. Sans doute parce que j’ai connu le succès après trente ans ; avant, j’ai plus vécu dans l’anonymat. »

Trois Victoires de la musique en une quinzaine d’années de carrière, ça flatte ? « Ca fait toujours plaisir, attention, mais ce sont un peu des médailles en chocolat. »
Plus jeune, vous rêviez d’être clown. A part d’être chanteur, vous êtes aussi acteur (« Incognito » en 2009 dont il fut aussi coscénariste), acteur de théâtre (« Quelqu’un comme vous », mis en scène par Isabelle Nanty et où il donne la réplique à Jacques Weber)…

Vous êtes multi facettes mais était-ce une suite logique ? « Avec le recul, je trouve que oui, il y a un certain cousinage entre ces domaines-là. Mais ce n’est jamais tout à fait la même chose. En ce moment, je travaille sur une pièce et c’est différent : on répond à la demande d’un tiers, c’est presque plus de responsabilités. Dans la chanson, on est plus autocentré. J’ai aussi des projets de films, de scénarios…, ça me passionne ! Il y a toujours une envie de raconter une histoire… »

Vous avez aussi interprété une chanson pour « Cars 2 », « Mon cœur fait vroum ». Un souvenir de San Francisco ? « C’était un privilège énorme. On parlait de chanteur populaire, Cars, c’est un sommet du divertissement intelligent, qui ne renonce pas à la qualité. C’est John Lasseter qui dirigeait l’enregistrement, j’étais juste terrifié… Les Américains ont une autre façon de travailler, l’air très détendu, genre chemises à fleurs, mais très professionnel. En France, c’est un peu le contraire… »

Quelle place la chanson occupe-t-elle dans toutes vos activités ? « Ça devient plus important que le reste. Pouvoir chanter sur scène, c’est inespéré. J’ai la chance que les gens se déplacent pour me voir… »

Jamais pensé à changer de style, surtout après les critiques dont vous avez fait l’objet ? « Surtout pas, encore moins pour rentrer dans un moule, le bon goût n’est pas forcément ce qui m’attire ! C’est Baudelaire qui disait qu’un artiste devait rester hystériquement lui-même… »

Vous citez pour modèles Brel, Brassens, Renaud… sans prétendre vous comparer à eux. Manque de confiance en soi ? « Je crois que c’est eux qui m’ont donné l’envie de faire ce métier, déjà tout petit : Brel plaît aux gamins parce qu’il joue, surjoue même ; il interprète avec emphase. Moi, je me remets beaucoup en question, je ne suis pas fiérot de nature. Je crois que je suis plus lucide que prétentieux, et que du coup ça m’oblige à être humble. »

Où allez-vous chercher l’inspiration ? « Ça se travaille, comme un muscle. Mais toutes les choses ne sont pas bonnes, il y a beaucoup de rebut et surtout de réécriture. Pour quatre couplets dans la chanson, j’en écris six ou sept. Et je compose dans le silence. »

Y a-t-il des sujets sur lesquels vous seriez incapable d’écrire ? « Certains sujets sont plus casse-gueule que d’autres. Reste la politique : en tant qu’homme, j’ai un avis, bien sûr, mais le chanteur, lui, ne donne pas de leçons. Je ne parle jamais de politique sur scène. Ce n’est pas parce qu’on a un micro qu’on peut tout dire. »

Avec le recul, avez-vous le sentiment d’avoir changé ? « Je ne suis pas forcément plus solide. Ce métier peut rendre plus cynique ou plus vulnérable. Je m’accroche à une volonté farouche de faire de la variété exigeante, des chansons qui veulent dire quelque chose. Ce que je faisais déjà à l’époque des cafés-concerts en fait. »

Vous avez traversé des passes difficiles, comment gardez-vous les pieds sur terre ? « J’ai bien conscience de mener une vie de privilégié. Mai j’ai gardé les mêmes copains. La célébrité n’est ni un problème, ni une facilité, tout dépend de votre attitude. Je ne sors pas avec des lunettes de soleil, je suis respectueux des gens et tout va bien. C’est comme d’avoir une grosse bagnole : soit vous vous garez bien, soit vous vous garez sur le passage clouté. »

Qu’aimeriez-vous qu’on retienne de vous ? « L’auteur de chansons. Mon grand rêve, c’est de faire de belles chansons, d’en trouver une qui restera parce qu’elle aura touché juste. Mon objectif est intact. »

Vous répétez être conscient que rien n’est jamais acquis. Et si demain tout s’arrêtait ? « J’en tirerais les conclusions : je me retirerais de la vie politique (rires). Sérieusement, je l’accepterais. C’est un deal qu’on a au départ, c’est à nous de mériter l’attention du public. »

Que feriez-vous ensuite ? « D’abord une déprime assez longue (rires). Et puis peut-être revenir à mon premier rêve : je voulais devenir scénariste. Écrire sans chercher à être dans la lumière. »

Propos recueillis par Isabelle MASTIN
Dimanche 5 mai à 18 heures au théâtre municipal de Béthune. COMPLET. Éventuelle liste d’attente au 03 21 64 37 37.
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
France66 (03/05/13), lisakling (03/05/13), adrienar (06/05/13)


Revenir en haut
mialick


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2009
Messages: 835

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 16:16 (2013)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Article très sympa  (avec vidéo, photos du pique-nique avant-concert) de La voix du nord ici
Les membres suivants remercient mialick pour ce message :
adrienar (06/05/13)


Revenir en haut
France66
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 7 036

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 16:28 (2013)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Merci Mialick! Mais j'arrive à lire la vidéo mais pas les photos...Sad

Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 17:53 (2013)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

merci mialick
moi j'arrive à lire les photos
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
Alison59


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 188
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 18:01 (2013)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013 Répondre en citant

Très sympa ces photos Wink 
_________________
Bénabarge un jour, bénabarge toujours !! Smile


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:03 (2016)    Sujet du message: Béthune (62) Théâtre municipal Dimanche 05 Mai 2013

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bénabar Dis-lui oui Index du Forum -> Archives -> Archives concerts Bénabar Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com