Bénabar Dis-lui oui Index du Forum

Bénabar Dis-lui oui
Forum des bénabarges.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bénabar Dis-lui oui Index du Forum -> Bénabar -> Passages médias
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 09:49 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

http://www.rtl.fr/culture/medias-people/le-coq-et-la-pendule-par-benabar-77…




"Le coq et la pendule", par Bénabar

J'AURAIS VOULU ÊTRE UNE CHANSON - Bénabar adore "Le coq et la pendule", une chanson écrite et chantée par Claude Nougaro. Le chanteur français trouve qu'elle a quelque chose de magique. - J'aurais voulu être une chanson, du 14 août 2014.
La page de l'émission : J'aurais voulu être une chanson


par Steven Bellery publié le 14/08/2014 à 09:30
Partager

Le chanteur Bénabar sort ce mois-ci un nouvel album intitulé Inspiré de faits réels. Il partira en tournée l'an prochain pour une série de concerts, à partir du 28 février 2015.

Bénabar aurait voulu être l'auteur de la chanson Le coq et la pendule. Celle-ci est extraite de l'album Assez ! de Claude Nougaro. Selon lui, c'est une chanson qui oblige les auditeurs à vraiment écouter la mélodie et les paroles. 
article-quote mdl article-mdl icon icon-quote cf a écrit:
"Le coq et la pendule" est une très belle chanson.

Bénabar, chanteur français
Elle a tout de suite attiré l'attention du jeune chanteur la première fois qu'il l'a entendue
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
SoSo4269 (14/08/14)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 09:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 01:25 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Sportif ce Bruno Wink


http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2014/08/21/le-chanteur-benabar-a-descendu-la-durance-en-rafting
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 07:15 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Musique 22/08/14 - 19h06  
Benabar, chanteur populaire et fier de l'être
Lu 92 fois  

Bénabar, ici au Francofolies de la Rochelle, le 10 juillet 2014. - AFP PHOTO / XAVIER LEOTY
 

 
(AFP) - Changer de son ou de look, très peu pour lui. Benabar revient lundi avec un nouvel album où il s'assume plus que jamais en chanteur du "quotidien" et de la "classe moyenne". Et tant pis pour ceux qui ne le trouvent pas assez "branché". 
Pour ce septième album studio, le fringant quadragénaire s'est choisi un titre - "Inspiré de faits réels" - résumant au mieux vingt ans d'une carrière qui fut d'abord assez confidentielle, dans les bars, avant de prendre son envol dans les années 2000. 
"Il y a un côté un peu manifeste, oui. C'est ce que j'ai toujours fait, des chansons sur le quotidien, sur la vie de la classe moyenne. Avec ce septième album, j'assume volontiers", confie à l'AFP Benabar, décontracté, dans une brasserie parisienne où il vient de finir une assiette d'artichauts. 
"Changer de son, changer de look, je ne critique pas, parfois c'est bien. Mais moi, c'est comme ça, j'adore les carrières assez fidèles, celles de Nougaro, Brassens, Cabrel", ajoute-t-il, même s'il glisse, dans un sourire: "c'est assez désespérant pour les journalistes, qui veulent toujours des angles nouveaux, mais moi, je continue de faire ce que je sais faire..." 
Le petit-fils d'immigré italien sourit moins quand il évoque ces sempiternelles "étiquettes" qui le poursuivent, celles qui le décrivent comme trop consensuel, chansonnier plus qu'artiste ou bobo. 
"Etre allumé dans les Inrocks, c'est un encouragement", clame-t-il dans le dossier de presse de l'album. Au-delà du magazine, avec lequel la guéguerre dure depuis des années, le chanteur estime être la cible de "tout un courant de pensée +branchouille+ qui essaie", dit-il, "de me décrédibiliser depuis dix ans". 
"Mais c'est une chose qui ne me déplaît pas, moi, d'être désigné adversaire principal des petits chanteurs à mèche de Saint-Germain-des-Prés, ce n'est ni un problème, ni une douleur", assure Benabar. "La chanson populaire, de Goldman à Delpech, a toujours été attaquée, je suis content de faire partie de cette bande-là". 

 


 
- Second degré et pirouettes - 
Ces piques, Benabar parvient à s'en amuser dans le single "Paris By Night" publié au printemps, en imaginant une scène où un videur lui interdit l'entrée dans une boîte de nuit: au chanteur qui lui demande crânement s'il sait qui il est, le videur rétorque: "Ouais, justement..." 
Second degré et pirouettes font depuis toujours partie de la panoplie de celui qui fut aussi scénariste pour la télévision. Benabar en use toujours pour évoquer dans son nouvel album ces jolies filles qui font se retourner les hommes malgré eux ("Sur son passage"), le "Comin In" d'un hétérosexuel ou se souvenir, en anglais, d'un flirt ancien avec une Américaine de passage. 
Et pourtant, c'est quand il essaie de se passer de ces pirouettes que Benabar parvient à surprendre le plus, pour aborder des sujets plus sensibles. 
Par exemple la place d'un enfant dans un couple divorcé, dans la ballade "Titouan" aux airs de Renaud, auquel Benabar a récemment rendu hommage dans un album collectif. Ou ce cauchemar d'enfance qui poursuit l'adulte dans un morceau, "La Forêt", qui tranche avec les autres compositions avec ses claviers sombres et lancinants. 
"C'est un choix qu'on voulait faire d'éviter des petits facilités perso", reconnaît Benabar, lui-même surpris d'avoir enfanté cette chanson assez différente de son répertoire habituel. 
L'ensemble, avec ses refrains enlevés et ses cuivres, ne déroutera toutefois pas les fans, trois ans après "Les bénéfices du doute", un album écoulé, selon son label, à 200.000 exemplaires. 
Les retrouvailles avec le public, elles, sont prévues début 2015 pour fêter dignement les vingt ans de carrière de l'artiste, Bruno Nicolini de son vrai nom, qui n'imaginait sans doute pas que le pseudonyme rapidement choisi à l'époque sur un coin de table aurait une si longue vie. 

 
http://www.lamontagne.fr/auvergne/mag/culture/musique/2014/08/22/benabar-chanteur-populaire-et-fier-de-l-etre_11117817.html 

 
( il y a une vidéo dans ce lien )
 

 

 

_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
SoSo4269 (23/08/14), lisakling (24/08/14)


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 07:38 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Bénabar : « Un lien sacré avec le public »
Notez cet article :




le 24/08/2014 à 05:01 | Propos recueillis par Xavier FRÈRE Vu 10 fois

Pour Bénabar, la recette du succès est simple : c’est « en travaillant, en prenant des risques, […] que ça paie ». Photo Levillain Kovalsky





Chanteur populaire et énervant pour certains, Bénabar poursuit avec son septième album Inspiré de faits réels la description du quotidien, tout en dévoilant plus son intimité.
Partager


Envoyer à un ami

Inspiré de faits réels , titre de votre nouvel album, est depuis toujours votre marque de fabrique, non ?
« Oui, et cela traduit l’envie de ne pas tourner autour du pot. Je travaille toujours mes titres, poétiques et décalés, sur chaque album. Je décortique encore le quotidien, ce que l’on me reproche parfois d’ailleurs. C’était une façon de parler de moi évidemment et de jouer aussi des clichés. Je sais qui je suis, je n’ai jamais cherché à être quelqu’un d’autre, encore moins aujourd’hui. C’est plus facile d’assumer ça à 45 ans. »
Bénabar ne change pas alors ?
« Effectivement, ça reste Bénabar, avec ses défauts et ses qualités. Je ne pense pas qu’on puisse changer à partir de quarante piges. Beaucoup de mes amis artistes essaient, mais moi je n’en ai jamais éprouvé le besoin… »
L’objectif est-il aussi de retourner une certaine critique, qui n’a pas toujours été tendre avec vous ?
« Elle m’a même traîné dans la boue, oui ! Franchement, ce n’est pas mon objectif de faire changer d’avis, de convaincre Les Inrockuptibles. Pas du tout. Mon côté sale gosse, sale caractère ne peut pas se plier à quelque chose comme ça. J’ai compris que c’était des adversaires et ça me va bien… Je dis ça sans provocation mais que les petits marquis des Inrockuptibles , défenseurs de petits chanteurs, m’attaquent, ce n’est ni une douleur ni un problème. C’est un fait que je comprends assez avec le recul. Je l’avais peut-être un peu cherché… Pour les mecs un peu branchés, je fais les Restos du cœur, j’ai fait un seul film, c’est avec Franck Dubosc, je n’arrête pas de parler de chanson populaire, de Bashung, mais aussi de Michel Delpech et de Joe Dassin… »
Pourtant, on vous imagine assez bien évoluant dans un microcosme artistique parisien…
« Je ne suis pas Parisien, je suis redevenu banlieusard, très privilégié bien sûr. Je fréquente beaucoup de gens du métier, mais pas ce petit milieu de Saint-Germain-des-Prés, les petits dîners en ville. »
Les attaques ont parfois été très violentes (le magazine Technikart a été jusqu’à souhaiter sa disparition, ndlr) ?
« Ça blesse humainement. Ce n’est que de l’attaque, ça reste intellectuellement confortable. Je n’ai même pas d’instinct de revanche. Je n’ai rien contre les critiques parisiens élitistes, mais j’exècre cette intelligentsia du bon goût. Le mauvais goût me séduit parfois, il y a donc une certaine logique. »
Peut-on être en France un artiste populaire et proposer une vraie qualité artistique ?
« Je pense que oui. À l’instar d’un Souchon, d’un Brassens, en passant par Salvatore Adamo ou Téléphone. Chercher à être populaire, c’est une preuve d’intégrité artistique. L’élitisme, c’est une preuve de bêtise et de faiblesse artistique. On peut choisir de convaincre dans un dîner branchouille avec des gens puissants. Ou à travers cent concerts en province… Les deux se valent ! J’ai évidemment choisi le second. »
Comment vivez-vous cet incroyable succès populaire, notamment en province ?
« C’est inespéré et c’est quelque chose que je prends avec beaucoup d’émotion, beaucoup de responsabilités. Je veux rester à ma place, je suis un chanteur, je suis là pour divertir, émouvoir même devant les plus jeunes. Je ne veux pas briser ce lien sacré avec le public. »
La chanson engagée vous horripile, non ?
« C’est presque irréalisable. Si tu fais Le déserteur , d’accord, mais malheureusement, c’est rare. Ce sont souvent des chansons qui enfoncent des portes ouvertes faites par des donneurs de leçons. C’est comme le sucré-salé au restaurant, il faut que ce soit très bon, sinon c’est indigeste. Un mec qui raconte ce qu’il pense, comme un Renaud, je l’écoute, mais il ne me dit pas ce que je dois penser. C’est pour ça que plein de gens de droite peuvent écouter Renaud, et que j’adore – sans être forcément de son bord – certaines chansons de Sardou. »
Vous chantez La haine est la meilleure cause commune. Vous en percevez actuellement ?
« Vraiment. Nous qui avons un micro, avons une responsabilité là-dedans. Moi je n’ai jamais participé à un clash entre chanteurs, même contre ceux qui m’ont insulté. Je trouve que ça amplifie une atmosphère de violence un peu factice… Il n’y a pas que les rappeurs, beaucoup d’autres ont pris cette habitude de clash sur Twitter pour qu’on parle d’eux. Tout contribue à cette violence ambiante, même celle que l’on retrouve entre communautés. Insulter quelqu’un reste grave, selon moi. »
Si ce ne sont pas des chansons, que vous inspire la France d’aujourd’hui ?
« J’aime bien la France. Mais je trouve qu’il y a un déclic qui n’a pas été fait et qu’on est encore au XXe siècle. Tous les hommes politiques, tous bords confondus, nous ont parlé de réformes, mas il ne suffit pas d’en parler. Il y a globalement une classe politique médiocre en France, qui justement, ne fait pas passer le cap du XXIe siècle à la France. »
En vingt ans de carrière, vous avez connu très peu d’échecs. Quelle est la recette Bénabar ?
« J’ai fait une carrière à l’ancienne, mais je ne crois pas à la chance au niveau professionnel. Ça fait un peu prétentieux de dire ça, mais les mômes doivent savoir que c’est en travaillant, en prenant des risques, en faisant des tournées marathons, que ça paie. Tu mérites ce qui t’arrive parfois. J’ai fait plus de mille concerts avec mes musiciens. Avant de rencontrer ma maison de disques ou de faire ma première télé, j’avais déjà joué dans 300 à 400 concerts. Ça donne de l’épaisseur ! Il faut la provoquer la chance »
Vous sentez-vous appartenir en France à une famille d’artistes ?
« Oui, de plus en plus. Il y a beaucoup de gens bien, contrairement aux clichés qui sont véhiculés. Il y a quelques grosses ordures assez connues d’ailleurs, des crotales assez spectaculaires, mais sinon il y a beaucoup de gens très simples. Comme c’est moins la fête dans le milieu de la musique depuis une décennie, qu’il y a moins d’oseille, moins de champagne, il y a moins de cour ! Tous les parasites qui étaient là avant ont fui. Ça a un peu écrémé tout un show-business à l’ancienne que je n’ai presque pas connu. À part trois ou quatre personnes, je n’ai pas d’ennemis dans le milieu. Mes vrais copains, ce sont Michel Delpech devenu un ami très proche, Cali, Pascal Obispo, la Grande Sophie, Louis Chedid, Patrick Fiori. »
Quelle empreinte musicale pensez-vous laisser sur le patrimoine français ?
« Je ne sais pas si j’y penserai un jour, mais pas aujourd’hui. Je n’ai pas la prétention d’être comparé à un Souchon, un Renaud… J’aimerais juste qu’on dise du bien de moi humainement. Je revendique le fait d’avoir un plan de carrière. J’ai préféré gérer mon travail artistique sur la longueur qu’acheter des dizaines de Ferrari. Des carrières comme celles de Reggiani ou d’Aznavour sont époustouflantes. Moi, je ne pense pas que je léguerai quoi que ce soit. »


http://www.bienpublic.com/actualite/2014/08/24/un-lien-sacre-avec-le-public
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3
Les membres suivants remercient SoSo4269 pour ce message :
lisakling (24/08/14)


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 14:50 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Sur le compte Tweeter de Bénabar



_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
SoSo4269 (24/08/14)


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 14:38 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

purecharts :
Crédits photo : DR.
Comeback tout en douceur pour Bénabar ! Alors que le chanteur a dévoilé le swinguant et pêchu "Paris By Night" au mois d'avril, il y a fort à parier que peu d'auditeurs l'ont entendu. Le titre ne passe pas beaucoup en radio, tout comme son clip semble boudé par les chaînes de télévision. En découle un début de carrière mitigé dans les charts. Sauf que Bénabar a toujours été un gros vendeur d'albums et pas forcément un faiseur de tubes. Avec "Paris By Night", le chanteur a teasé la sortie de son septième opus "Inspiré de faits réels", « très festif ». L'artiste dévoile cette semaine de nouvelles chansons qui s'inscrivent dans la continuité de celles qu'il a écrites par le passé. « C'est du vécu. Je passe mon temps à chercher ces petites actions du quotidien qui cachent quelque chose de plus profond » a-t-il expliqué au micro de RTL.
En savoir plus sur http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-93321.html#izSukY5FkSjS6rdq.99 

_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
SoSo4269 (25/08/14)


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 20:40 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

"Je suis sortie dehors pour faire un peu de parapluie "


_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
lisakling (25/08/14)


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 06:27 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Le credo de Bénabar ? Ne surtout pas changer quoi que ce soit à son style musical. Tant pis pour ceux qui ne le supportent pas…
Un artiste qui dure, c’est quoi ? Quelqu’un qui sait se renouveler, un peu comme Madonna ? Ou quelqu’un qui reste fidèle à son propre style, un peu comme Francis Cabrel ? Bénabar a la réponse à cette question. Il l’a même confié à l’AFP à l’occasion de la sortie de son nouvel album.
Le chanteur, bien dans sa musique, se classe d’office dans la seconde catégorie. « Changer de son, changer de look, je ne critique pas, parfois c'est bien. Mais moi, c'est comme ça, j'adore les carrières assez fidèles, celles de Nougaro, Brassens, Cabrel », explique-t-il.
Ce n’est donc pas demain, vous l’aurez compris, que Bénabar sortira un single électro. Ni demain qu’il fera un duo avec La Fouine. Le prochain opus de l’artiste sera donc exactement comme les précédents. Même ambiance, même son. Même façon de tourner les phrases. Ses fans seront sans doute comblés.
« C'est ce que j'ai toujours fait, des chansons sur le quotidien, sur la vie de la classe moyenne. Avec ce septième album, j'assume volontiers », a-t-il précisé. Forcément, avec un style bien à lui qu’il garde depuis tant d’années, Bénabar a eu le temps de se faire des ennemis. Cela dit, il s’en fiche bien.
« C'est une chose qui ne me déplaît pas, explique le chan­teur à l'AFP, d'être désigné adversaire principal des petits chanteurs à mèche de Saint-Germain-des-Prés, ce n'est ni un problème, ni une douleur », a-t-il confié. Début 2015, Bénabar fêtera ses 20 ans de carrière avec une tournée. Il fêtera donc ses 20 ans de Bénabar…


http://www.voici.fr/news-people/actu-people/benabar-se-plait-en-adversaire-…
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 06:28 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Bénabar : "Je ne suis pas le plus grand fan de mes chansons"
Créé : 25-08-2014 18:38
INTERVIEW – Bénabar a choisi la rentrée pour sortir son septième album studio, "Inspiré de faits réels". Un disque qu'il a souhaité dans la lignée des précédents, un recueil d'histoires humoristiques qui croquent le quotidien.







Bénabar a co-écrit une pièce de théâtre qu'il espère présenter en 2016. Photo : XAVIER LEOTY / AFP

Dans quel état d'esprit avez-vous abordé "Inspiré de faits réels" ?
Plutôt joyeux, avec une envie de faire quelque chose de direct et de chaleureux. Je voulais un contact un peu charnel avec les chansons, et elles s'y sont prêtées. Tout était très cohérent, comme le fait de jouer avec mes musiciens de tournée. J'étais très influencé par la chanson française traditionnelle, je voulais essayer d'avoir un recueil de nouvelles, de capter l'attention dès le début de la chanson.
Dans l'album précédent, vous clamiez "les bénéfices du doute". Ce disque s'est-il fait plus naturellement ?
Oui, même si on a énormément bossé. C'était laborieux, mais avec mes musiciens, nous sommes parvenus à trouver un résultat fluide. C'était très agréable au final. J'espère que c'est mon expérience qui m'a apporté la maîtrise, fatalement, au bout de quelques années de métier. Mais parfois ce sont les albums les plus compliqués qui sont les plus réussis. Je crois assez aux sources souterraines de la création, il ne faut pas chercher à aller contre ce qui vient.
Avec le recul, comment jugez-vous vos albums passés ?
Je ne suis pas le plus grand fan de mes chansons, je ne les trouve pas forcément impérissables. Je les revendique, mais je ne me pose pas la question de la qualité, je les fais du mieux possible ! C'est aussi une discipline d'auteur, si on commence à s'autocongratuler, on n'a pas fini. Je sais que certains de mes confrères font ça, mais c'est un choix de carrière particulier. Je réécoute mes albums seulement quand je pars en tournée, c'est là que je parviens à avoir un regard objectif, sans jamais aucun rejet.
Assumez-vous de faire de la chanson populaire ?
Oui, on en parle souvent comme quelque chose de racoleur et de commercial, alors qu'il y a aussi une volonté artistique de s'adresser au plus grand nombre. C'est un choix, comme le font ceux qui font de la chanson élitiste, d'élaguer une partie du public. Cet album en est l'aboutissement, même si je ne m'en suis jamais caché.
"Une bonne chanson, c'est comme une histoire drôle"

Rapprochez-vous votre travail de celui d'un humoriste de stand up ?
Oui, je me considère un peu comme un chansonnier. Je comprends toutes ces références et j'ai commencé comme ça dans les bistrots, on se répondait avec mon acolyte, c'était comique du début à la fin. Une bonne chanson, c'est comme une histoire drôle, raconter une anecdote en un minimum de temps, même pour les plus tristes. Et si tout se passe bien, tu la répètes à tes amis, tu la siffles sous la douche.
Avez-vous appris à être chanteur sur le tard ?
Oui, c'est quelque chose de plus assumé maintenant. J'ai toujours fui en courant le terme d'artiste, c'est tellement galvaudé que ça n'a plus de sens. Avoir une démarche artistique en revanche, je commence à y prendre goût et ne plus avoir peur. Je ne me cache plus derrière le second degré. Ce qui est nouveau, c'est que la musique commence à prendre autant d'importance que le texte.
En novembre dernier, vous aviez étonné en posant nu dans Paris Match...
Je l'ai fait très simplement, sans chercher à interpeller. Je suis content d'avoir été assez naïf dans cette histoire. Le matin de la parution, je me suis quand même demandé ce que j'avais fait. Au début, ça a pris des proportions énormes, et puis naturellement ça s'est retourné en ma faveur, les réactions sont restées très bon enfant. Avec le recul, ça m'amuse, il y a une petite satisfaction personnelle d'avoir foutu le bordel 5 minutes, même si ce n'était pas ma volonté première. De façon générale, je n'ai pas de regrets, parce que je ne fais rien pour les mauvaises raisons, pour toucher une grosse somme, pour soigner mon image ou pour faire plaisir.
Pourquoi ?
J'ai eu la chance et le privilège de pouvoir dire non plein de fois, ce que tout le monde ne peut pas faire. Quand je n'en ai pas envie ou que je ne comprends pas forcément la proposition, je refuse. Et ça me rend un peu invulnérable. Ça m'est arrivé de refuser des propositions au cinéma, parce que je ne pensais pas être la bonne personne. Je ne crois pas que les chanteurs puissent jouer tous les personnages, nous n'avons pas forcément toute la technique ou l'expérience. Il faut bien servir le film, et ne pas le faire pour passer à l'écran.
Au début des années 1990, vous gagniez plusieurs prix pour "José et Jeannette", un court métrage que vous aviez réalisé. Que reste-t-il de ce Bruno là ?
Au final, je fais toujours un peu la même chose, j'ai vieilli mais ce que j'ai n'est pas si éloigné. J'essaye toujours d'écrire, de déclencher des sentiments chez la personne qui m'entend. J'ai la chance de pouvoir m'exprimer aujourd'hui, donc je n'ai aucun remords de ne pas avoir poursuivi dans cette voie.
Votre vie personnelle stable (marié, deux enfants) vous permet-elle de garder la tête froide ?
Même si je n'ai pas la vie de tout le monde, je sais que j'ai une vie privilégiée, mais je suis entouré d'amis dont certains me côtoient depuis la maternelle. Je crois assez aux carrières à l'ancienne, sur la longueur. Je n'ai jamais été un phénomène de mode, et ça me va. Je pourrais être attiré par le showbiz si j'étais célibataire, sans enfant, mais ce n'est pas le cas. Je ne suis jamais parti sur un coup de tête à Los Angeles pour faire la bringue, mais ça viendra peut-être ! (rires)


http://www.metronews.fr/culture/benabar-je-ne-suis-pas-le-plus-grand-fan-de…
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 06:13 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/culture-et-decouverte/sons/insp…

Une bonne critique d'Europe 1! Okay
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 14:51 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

http://www.rfimusique.com/actu-musique/chanson/album/20140829-benabar-inspi…

Un superbe article, je vous laisse la surprise! Wink
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 19:10 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant



samedi 30 août 2014 18:23

Bénabar propose "Le regard", deuxième extrait de l'album "Inspiré de faits réels"
A l'occasion de la sortie cette semaine de son nouvel album "Inspiré de faits réels", Bénabar en propose un deuxième extrait aux radios. Écoutez son single "Le regard" sur Pure Charts !

Crédits photo : Florence Levillain
Bénabar a fait son retour dans les bacs lundi dernier avec l'album "Inspiré de faits réels", successeur de "Bénéfices du doute" (2011) autant salué par la critique qu'acclamé par le public, 175.000 exemplaires ayant trouvé preneur. Septième opus de Bénabar en 18 ans de carrière, "Inspiré de faits réels" a tout d'abord été devancé par le single "Paris By Night", entraînant et léger, annonciateur d'une ouverture vers le jazz.

Représentatif de l'album, le morceau n'a pas vraiment convaincu. Il faut que que les radios l'ont peu relayé. Mais Bénabar est avant tout un gros vendeur d'albums. En témoigne le très bon démarrage qu'il fait sur iTunes, où il a été numéro un, tout comme sur Fnac.com, où il occupe désormais la troisième place. Pour une sortie en grande pompe, Bénabar met les bouchées doubles. En plus d'enchaîner les interviews, l'artiste propose un deuxième extrait aux radios. Il a choisi la ballade en piano/voix "Le regard", tendre et romantique.

Ecoutez un extrait du nouveau single "Le regard" de Bénabar :

Son nouvel album, Bénabar l'a voulu « chaleureux » et « direct », comme son prédécesseur. L'interprète du "Dîner" voulait « un contact charnel » avec ses chansons. « J'étais influencé par la chanson française traditionnelle, je voulais un recueil de nouvelles, capter l'attention dès le début » a-t-il confié au journal Métro. Mission accomplie puisqu'on se laisse une fois de plus prendre au jeu de suivre le fil de ses petites histoires bien sympathiques, drôles mais pas trop, et qui pourraient tout à fait parler à chacun d'entre nous. Mais s'il n'ajoutait pas un de piment à ses ritournelles, "Inspiré de faits réels" manquerait tout de même d'un peu de panache. Avec "Les couleurs" et "Coming In", le chanteur excelle en prouvant qu'il sait autant manier la langue française que s'exprimer sur des sujets de fond.

Les 13 chansons qu'il vient de publier (12 + une piste cachée) trouveront leur place sur scène. Bénabar repartira sur les routes en début d'année prochaine. Des concerts sont prévus un peu partout en France, dont trois dans la capitale du 26 au 28 mars 2015, au Palais des Sports.
Jonathan HAMARD





En savoir plus sur http://www.chartsinfrance.net/Benabar/news-93336.html#2L8u5qIXfZ2LUSM2.99  

  

_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 22:25 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Une bonne critique! (y)

http://www.lexpress.fr/culture/musique/benabar-chanteur-populaire_1573102.h…


Bénabar, chanteur populaire
Par Gilles Médioni, publié le 05/09/2014 à 19:30
Dans l'ensemble, les chansons populaires du dernier album de Bénabar, Inspiré de faits réels, tiennent leur pari, entre swings et ballades tristes. 

La variété selon Bénabar: pas toujours insouciante...

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY

Héritier revendiqué d'une variété française labellisée Maritie et Gilbert Carpentier, portraitiste de la chanson au bon coup de crayon, Bénabar chante des histoires du quotidien, comme le suggère son septième album, Inspiré de faits réels. Le chanteur s'"eddymitchellise" avec des swings pleins de cuivres, notamment dans un hommage au Paname de Maurice Chevalier (Remember Paris), et tire un fil joyeux vers Charles Trenet (Les Couleurs). L'ensemble est insouciant, charmant et léger.  
ADVERTISEMENT

Bénabar chante également des ballades tristes, ainsi La Forêt, plongée psychanalytique réussie dans les cauchemars d'enfant, ou s'empare des thèmes de la vie moderne : Titouan, version contemporaine des Divorcés, qui en appelle à Michel Delpech et à Renaud. Les chansons populaires, assumées comme telles, tiennent leur pari dans l'ensemble.  
Bénabar s'autorise néanmoins quelques rengaines faciles, juste pour la vanne (Gilles César), et pousse la recherche de l'angle original jusqu'à raconter sans trouver le ton juste le Coming in d'un gay qui se déclare soudain hétéro. 
Inspiré de faits réels, par Bénabar (Jive/Epic/SonyMusic). 

En tournée à partir de février 2015. 
Palais des sports, Paris (XVe), du 26 au 28 mars. 




En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/benabar-chanteur-populaire_1573102.h…
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3
Les membres suivants remercient SoSo4269 pour ce message :
nono02820 (06/09/14), Marie (06/09/14)


Revenir en haut
SoSo4269


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2012
Messages: 1 417
Localisation: St-Genest-Lerpt

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 06:24 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

Voici encore un bon article!


Critikator
Vu, lu et entendu…


dimanche 14 septembre 2014 Bénabar "Inspiré de faits réels"


Sony Music






Tout est annoncé dans le titre de l’album… Chacun des douze titres est « inspiré de faits réels ». Ce qui ne veut bien sûr pas dire qu’il a vécu tout ce qu’il raconte


C’est à la fois un conteur, un chroniqueur et un croqueur. Bruno Bénabar est un observateur et un acteur d’un quotidien qu’il trouve « vertigineux », un témoin de son temps. Dans cent ans, les ethnologues n’auront qu’à écouter ses albums pour savoir comment on vivait dans la France du début du 21è siècle.
L’écriture de Bénabar est simple et directe, accessible à tous. A ce niveau, je trouve qu’il ressemble, l’argot en moins, de plus en plus à Renaud. Par exemple Remember Paris m’a furieusement fait penser à It Is Not Because You Are et, à travers la relation entre le père et son enfant, j’ai trouvé dans Titouan un petit côté Mistral gagnant.





De toute évidence, Bénabar n’aime pas la gravité. Il préfère les thèmes légers, les contre-pieds (Belle journée et Coming In), les happy end (La grande vie, Les deux chiens). Où il est semble-t-il le plus à l’aise, c’est lorsqu’il peut teinter ses textes d’humour (Gilles César), d’ironie et d’autodérision (Paris By Night). Plus inattendus sont son utilisation de la métaphore (La forêt) et de l’exercice de style (Les couleurs). Au moins, il ne reste pas confiné dans un seul mode d’expression. Pour tout un album, c’est préférable.


On ne peut pas dire en revanche que Bénabar soit un grand compositeur. On écoute plus ses textes que ses mélodies. Mais il a ce talent de savoir les mettre en valeur avec les arrangements. Personnellement, je trouve que le swing lui va parfaitement. C’est pourquoi, parmi mes chansons préférées figurent Paris By Night, Remenber Paris et Sur son passage. Cette dernière étant à tout point de vue une belle réussite. Elle est tellement vraie !
Gilles César, chanson sans prétention mais maline, m’a beaucoup amusé.
On sent que Bénabar est sensible aux femmes. Il les aime, les respecte, les comprend (Sur son passage) et les craint parfois (Le regard, une des plus abouties sur le plan de l’écriture)
Il s’en sort également avec brio dans Titouan, une chanson dont l’intention n’était pas évidente à transcrire. Il y a en effet en parallèle deux actions qui se déroulent simultanément : ce qui se passe dans sa tête (sa rupture) et ce qu’il vit en temps réel et qui doit requérir toute son attention, la garde de son petit garçon. En plus l’idée de la traiter uniquement en piano-voix ajoute une authentique intensité. Beau boulot !







Voilà. Dans Inspiré de faits réel, Bénabar a fait du… Bénabar. N’est-ce pas finalement ce qu’on attend de lui. Ceux qui l’apprécient, vont continuer à l’apprécier. Et ceux qu’il n’inspire guère vont continuer à l’ignorer. Mais, au moins, il ne se déjuge pas. Il continue son petit bonhomme de chanson. Ce garçon est « inspiré », et ça, c’est un « fait réel »…

http://critikator.blogspot.fr/2014/09/benabar-inspire-de-faits-reels.html
_________________
Ecrivain, auteur, compositeur, chanteur, comédien... Le tout en un seul homme UNIQUE et EXCEPTIONNEL... Avec une équipe du tonnerre! Un simple merci mais du fond du <3


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 14:23 (2014)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015 Répondre en citant

http://www.rtbf.be/culture/article/detail_benabar-la-pudeur-en-fait-c-est-d…
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)
Les membres suivants remercient claire59 pour ce message :
SoSo4269 (24/09/14)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:16 (2017)    Sujet du message: Bénabar : Actualités, presses, télé, radio,Tweeter, Facebook etc... 2014/2015

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bénabar Dis-lui oui Index du Forum -> Bénabar -> Passages médias Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com