Bénabar Dis-lui oui Index du Forum

Bénabar Dis-lui oui
Forum des bénabarges.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Daniel Balavoine
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bénabar Dis-lui oui Index du Forum -> chansons , musiques françaises et internationales . -> Artistes à (re)découvrir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
clertiti


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 214
Localisation: clermont ferrand

MessagePosté le: Sam 12 Avr - 14:47 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

COUCOU

Jai découvert cet artiste avec la chanson MON FILS MA BATAILLE. Malheureusement trop tôt disparu.



Dans les années 1970, il participe en tant que choriste à la comédie musicale La Révolution française, puis aux concerts de Patrick Juvet.
Ce dernier lui offre sa chance en le laissant enregistrer une chanson sur un de ses albums. Cela lui permet d'être remarqué par Léo Missir, directeur artistique chez Barclay avec lequel il noue un lien très fort.
Ses deux premiers albums De vous à elle en passant par moi (1975) et Les aventures de Simon et Gunther... (1977) (qui parle de deux frères qui vivent au moment du mur de Berlin) ne rencontrent pas le succès.
Seul le 45 tours extrait de l'album Les aventures de Simon et Gunther..., « Lady Marlène » (sur lequel figure un autre titre, « La Porte est close »), rencontre un succès d'estime.
Le troisième album, intitulé Le Chanteur (1978), sur lequel figure la chanson éponyme, le fait connaitre du grand public.
Ébloui par la voix de Daniel Balavoine qu'il découvre lors son interprétation télévisée de « Lady Marlène » (1977), Michel Berger reconnait immédiatement en lui le surdoué qu'il lui faut pour jouer le rôle de « Johnny Rockfort » dans l'opéra-rock qu'il projette de monter avec Luc Plamondon, Starmania (1978). Cette participation accroit davantage sa notoriété, avec une image un peu voyou avec « Quand on arrive en ville », et pleine de tendresse avec « S.O.S. d'un terrien en détresse », chanson très technique que Michel Berger a spécialement composée pour lui, alors le seul à pouvoir l'interpréter. C'est également le début d'une grande amitié pour le trio Daniel Balavoine - Michel Berger - France Gall.
Balavoine enchaîne les tubes et son talent créatif, sa voix haut perchée et son sens de la mélodie s'imposent et le classent vite sur le même plan que des chanteurs comme Michel Polnareff ou Michel Berger dans le monde de la chanson[réf. nécessaire]. Il s'impose aussi juste avant les années Mitterrand en porte parole de la jeunesse[1].
Durant la première moitié des années 1980 Daniel Balavoine s'impose comme une figure importante de la musique new wave (ou synthpop) en France[réf. nécessaire]. Il émet d'ailleurs des critiques au début de la décennie envers une majorité d'artistes français « établis », qu'il accuse alors de faire de la musique de music hall[réf. nécessaire], pas assez en rapport avec les attentes de la jeunesse, qui tend à se tourner davantage vers la musique anglosaxonne.
Pionnier dans le genre, il est avec Jean Michel Jarre le premier à acquérir en France[2] à grands frais le sampleur Fairlight en 1984, sorte de synthétiseur assisté par ordinateur dont l'usage façonnera toute la musique des années 80. Sa musique se définit par une mélodie recherchée, des percussions travaillées, et un usage prédominant de sons synthétiques soutenus sur les instruments traditionnels (synthèses proches du violon et de l'orgue), le tout mêlé à des effets synthétiques. S'ajoute à cela son univers rock, genre qu'il affectionne particulièrement (voix écorchée, usage habituel de la guitare électrique...).
Ainsi, il combine tous les atouts de l'auteur-compositeur accompli qui font de lui un monstre audiovisuel incontournable des années 80 au visage attachant de « poupon »[non neutre], au même titre par exemple que Coluche. Ses atouts étant : une musique populaire d'avant-garde donc, mais aussi des textes châtiés et engagés, qui dépeignent diverses facettes de la société (célébrité, divorce, enfance, argent et réussite sociale, travail, guerres, drogue, torture, politique, amour, tolérance et racisme, drames humanitaires, vie et mort, etc.), enfin une voix puissante, un tantinet écorchée, et en mesure de couvrir pratiquement cinq octaves. Il entre très tardivement en voix de tête, capable de soutenir des notes très aigües avec néanmoins suffisamment de coffre pour qu'un néophyte distingue clairement dans sa voix fine, un timbre masculin.
Sa voix pourrait être de loin comparée à celle de Freddie Mercury, et se démarque clairement de celle de chanteurs comme Michel Polnareff ou Sting, qui s'ils font souvent usage de leur voix de tête, se situent dans des fréquences où Daniel Balavoine aurait simplement mis à contribution sa voix pleine (normale)[réf. nécessaire].
Aux Victoires de la musique 1986, on lui décerne, à titre posthume, la victoire de l'album de l'année pour Sauver l'amour.
De nombreux artistes ont interprété ultérieurement des chansons de son répertoire dont Liane Foly, Léna Ka, Johnny Hallyday, Nicole Rieu, Pascal Obispo, Patrick Fiori, Florent Pagny, Grégory Lemarchal, ainsi que Marie Denise Pelletier avec sa reprise de la chanson Tous les cris, les SOS en 1987.
C'est le troisième auteur compositeur disparu qui génère le plus de droits d'auteur en France, derrière Joe Dassin et Michel Berger[réf. nécessaire].

Le militantisme
Daniel Balavoine met sa notoriété au service de causes qui l'émeuvent : la politique, la dénonciation de la guerre, de la famine, du racisme[3], la défense de la liberté et de la vie. Très prisé des talk-shows[4], il n'hésite pas à donner son opinion sur tout, parfois avec véhémence, persuadé d'avoir pour mission de faire évoluer les mentalités. Cela lui vaut de déclencher quelques polémiques.
On le remarque la première fois lors du « journal de midi », sur Antenne 2, le 16 mars 1980[5], où, se posant en porte-parole de la jeunesse, il s'oppose à François Mitterrand et aux hommes politiques en général, qu'il considère trop éloignés des soucis des jeunes.
Ses textes sont engagés et dénoncent les aberrations de l'humanité que sont l'injustice et la guerre (notamment les injustices liées à la guerre froide) ainsi que tout ce qui est lié à ces deux notions. Ses albums à thème Loin des yeux de l'occident (1983) et Sauver l'Amour (1985) en sont une illustration.
Il prend position, le 23 octobre 1983, contre la guerre au Liban (où son frère était alors présent), la guerre en général et contre les personnes qui la soutiennent, lors de l'émission de télévision Sept sur sept[6]. Le matin même, avait eu lieu l'attentat du Drakkar, au cours duquel 58 soldats français avaient trouvé la mort. Il présentera ses excuses sur le plateau de Champs Élysées (Antenne 2) le 5 novembre 1983.

Le Paris Dakar
Une autre passion, celle des courses automobiles, le pousse à s'engager à partir de janvier 1983 dans le rallye Paris-Dakar.
Il participe ainsi à 2 rallyes en tant que concurrent (1983 et 1985) et parvient à décrocher la 30e place à l'arrivée du Dakar 1985.
Au cours de cette course, il découvre l'Afrique, continent auquel il s'attache. Il participe d'ailleurs au concert français pour l'Éthiopie donné à la Courneuve le 13 octobre 1985.
Il fonde avec Michel Berger l'association Action Écoles, destinée à mobiliser les écoliers français contre la faim en Afrique.
Au début de l'année 1986, il accompagne le Paris-Dakar non pas en concurrent, mais pour suivre l'installation de pompes à eau[7].
Son action se poursuit aujourd'hui au Mali de par l'Association Daniel Balavoine.

L'accident mortel
Le soir du 14 janvier 1986 vers 17 h 30, Thierry Sabine (créateur et organisateur du rallye) et Daniel Balavoine doivent rejoindre le bivouac de Gourma-Rharous (Mali) pour poursuivre le déroulement de la course. Initialement, c'est Jean-Luc Roy et Yann Arthus-Bertrand qui doivent monter dans l'hélicoptère. Cependant, depuis quelques temps le chanteur réclamait à Thierry Sabine un baptême de l'air, avec toutefois une certaine appréhension. Sabine s'en rappelle et va en discuter avec les deux passagers provisoires. Ceux-ci acceptent de céder leur place.
L'hélicoptère décolle donc avec ses cinq passagers : respectivement Sabine, Balavoine, la journaliste Nathaly Odent, le technicien radio Jean-Paul Le Fur et le pilote François-Xavier Bagnoud. Surpris par la nuit, ils suivent le fleuve Niger (un repère plat et simple). Mais, quelques minutes plus tard, une tempête de sable survient. Ayant une visibilité quasi nulle, ils se posent à 21 kilomètres de Gourma. Thierry Sabine croise un concurrent et lui demande de signaler leur position au bivouac et de réquisitionner une voiture afin de les ramener. L'affaire semble ainsi s'arranger.
Puis, pour une raison inexpliquée, l'appareil redécolle, et suit les feux arrières d'un autre concurrent. L'hélicoptère vole très bas et suit de très près la voiture. C'est alors qu'à 8 kilomètres du bivouac et après des kilomètres de ligne droite, l'hélicoptère, surpris par le terrain montant, se pulvérise au sol. Il est un peu moins de 20 heures. Les 5 passagers meurent sur le coup.
Daniel Balavoine devait rejoindre Londres un mois après la catastrophe. Il comptait y fonder un groupe totalement anglophone, celui-ci aurait assuré la première partie de sa rentrée parisienne au Palais des Sports prévu en octobre 1986.
Daniel Balavoine repose au cimetière de Ranquine à Biarritz, dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Discographie
 GROS BISOUS
_________________
Qu'est qui fait craquer les gens : UN SOURIRE


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Avr - 14:47 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sylvie


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2008
Messages: 426
Localisation: yvelines

MessagePosté le: Lun 14 Avr - 22:11 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Moi aussi j'aimais beaucoup Daniel Balavoine.
Il avait de belles chansons et aussi de gros coups de gueule mais c'était toujours pour la bonne cause.


Revenir en haut
Anne-Sophie


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 51
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 16:47 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Daniel Balavoine, le coup de coeur de mes 16 ans!
Enfin quelqu'un qui sortait des sentiers battus de la variété et qui était jeune!
Certains titres n'ont pas vieilli.
_________________
J'ai prié Dieu pour qu'il existe


Revenir en haut
clertiti


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 214
Localisation: clermont ferrand

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 22:24 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Bonsoir Razz

les chansons de DANIEL n'ont pas pris une ride et sont toujours d'actualité .

Que ferait il aujoud'hui Question

Bisous
_________________
Qu'est qui fait craquer les gens : UN SOURIRE


Revenir en haut
Anne-Sophie


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 51
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 09:58 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

clertiti a écrit:
Bonsoir Razz

les chansons de DANIEL n'ont pas pris une ride et sont toujours d'actualité .

Que ferait il aujoud'hui Question

Bisous


A mon avis il en aurait des choses à dire!
1986 a été une sale année. On a perdu Coluche, Balavoine
Desproges 2 ans plus tard.
Jamais au grand jamais leur trou dans l'eau ne se refermera!






_________________
J'ai prié Dieu pour qu'il existe


Revenir en haut
lalou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 294
Localisation: millau

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 22:41 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Daniel Balavoine me manque aussi Crying or Very sad

Il a aussi le mérite d'avoir donné l'envie à K d'écrire des chansons Okay
_________________
On entend l'arbre qui tombe, pas la forêt qui pousse.
Proverbe africain


Revenir en haut
adrienar
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2008
Messages: 21 440
Localisation: région parisienne et nord

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 22:42 (2008)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Cela va faire plaisir à clertiti !! Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
fidèle à d'autres ombres à jamais .Trenet


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
France66
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 7 036

MessagePosté le: Ven 14 Jan - 15:05 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

 
 

Que reste-t-il de Balavoine?



Vingt-cinq ans après sa mort, le chanteur reste très présent à la radio, beaucoup moins à la télévision. Mais il pourrait revenir à la mode.


C’était il y a vingt-cinq ans. Le 14 janvier 1986, la France apprenait, avec stupéfaction, la mort de Daniel Balavoine. La star de la chanson venait de s’écraser, en hélicoptère, au Mali, avec Thierry Sabine, alors patron du Paris-Dakar. A 33 ans, le musicien était fauché en pleine gloire et devenait instantanément une figure mythique des années 1980, avec ses tubes « l’Aziza », « Mon fils, ma bataille » ou « le Chanteur ».

Que reste-t-il de lui aujourd’hui? Des ventes modestes. Les chansons de Balavoine se vendent doucement mais sûrement : près de 20 000 disques par an, hors date anniversaire comme aujourd’hui. « Cette année, il faut y ajouter 6000 exemplaires de l’intégrale que nous avons ressortie en décembre, 25 000 de la compilation », explique Eric Perchais, patron du catalogue chez Universal. Pas de quoi parler de phénomène. Et pour cause. Balavoine disparu après quelques années de carrière a, a priori, laissé peu de musiques inédites. « Ce sont ses enfants, Jérémie, 26 ans, et sa fille, Joana, née juste après sa mort, qui s’occupent de son héritage artistique. Tous deux sont musiciens mais ne se sont peut-être pas complètement plongés dans d’éventuelles archives personnelles », ajoute Bruno Haye, chef de projet chez Barclay.
Les radios aiment, les télés moins. Sur la bande FM, les chansons de Balavoine n’ont pas d’âge. « Il reste parmi les cinq artistes les plus aimés par nos auditeurs, explique Frédéric Olivennes, directeur de l’antenne de Nostalgie. On le diffuse entre 4 et 6 fois par jour sur 16 titres différents, le Chanteur et Mon fils, ma bataille, en tête. Il a plusieurs périodes, qui peuvent toucher des gens très différents : l’époque Starmania, les succès populaires, les titres plus engagés… » Même chose chez France Bleu qui prévoit une journée spéciale aujourd’hui ou du côté de Chérie FM. « Il reste un artiste emblématique pour notre cœur de cible, les femmes de 25 à 49 ans », souligne Jean-Luc Vibert, le directeur d’antenne, qui le diffuse « 4 fois par jour en moyenne ». En revanche, les grandes chaînes de télévision ne se bousculent pas. On parle d’une prochaine émission hommage présentée par Jean-Pierre Foucault, sur TF 1, sans plus de précision.
Son association toujours active. Elle tient bon depuis vingt-cinq ans. L’association Daniel Balavoine poursuit l’action entamée au Mali par le chanteur avant sa disparition : l’irrigation des terres. « Nous avons permis à 23 villages et près de 50 000 habitants de bénéficier de motopompes qui leur assurent 3 récoltes de riz par an », explique Claire Balavoine, la présidente et sœur du chanteur. L’association a également financé la construction d’écoles dans des campements touaregs pour près de 250 enfants. « Le tout sans aucune subvention. »
Bientôt réhabilité. La nouvelle chanson française, incarnée par Bénabar ou Vincent Delerm, ne s’est jamais précipitée pour citer l’une de ses chansons en référence. « Sa voix très particulière a beaucoup gêné ces artistes qui ne sont pas des chanteurs puissants », analyse Didier Varrod, journaliste, auteur du livre « le Roman de Daniel Balavoine » (Editions Fayard). « Mais je sens qu’il est en cours de réhabilitation. Quelqu’un comme Biolay commence à dire que, quand même, le Chanteur était une super chanson. Et puis avec des artistes comme Mika, le genre de voix haute à la Balavoine est revenu à la mode. » Du côté de la musique électronique, on ose davantage évoquer l’artiste et ses sons synthétiques. Même les très branchés Justice balancent parfois dans leur soirée DJ « Vivre ou survivre ».

Source: leParisien.fr

 


Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Ven 14 Jan - 16:05 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

merci pour l'article sur Daniel Balavoine.

c'est vrai que c'était un chanteur avec une voix particulière qui pouvait monter haut.


ma chanson préféré Sos d'un terrien en détresse, mon fils ma bataille, en fait nan toutes ses chansons étaient belles et bien écrites.

trop tôt disparus, des fois je me demande comment  il réagirait  avec tout ce qui se passe en france et dans le monde?  pour coluche c'est la même chose.
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
France66
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 7 036

MessagePosté le: Ven 14 Jan - 20:14 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant



Revenir en haut
adrienar
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2008
Messages: 21 440
Localisation: région parisienne et nord

MessagePosté le: Ven 14 Jan - 23:00 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Et dire que cela fait 25 ans qu'il est disparu , comme la vie passe vite .
_________________
fidèle à d'autres ombres à jamais .Trenet


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Ven 14 Jan - 23:43 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

oui le temps passe vite, c'est comme si c'était hier, merci pour la vidéo est superbe.
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
France66
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 7 036

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 14:45 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Balavoine évidemment:  sur TF1 20h45 ce soir vendredi 17 Juin 2011

Jean-Pierre Foucault reçoit de nombreux artistes, venus saluer sa mémoire.



Revenir en haut
claire59
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 9 425
Localisation: lille

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 14:59 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

Crying or Very sad , je ne pourrais pas regarder et de tout façon vu le casting, cela ne m’intéresser pas Mr. Green  pourtant j'aime beaucoup Balavoine.
_________________
Les meilleures soirées ne sont jamais prévues
(Paris By night)


Revenir en haut
France66
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 7 036

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 15:29 (2011)    Sujet du message: Daniel Balavoine Répondre en citant

J'aurais préféré que des chansons avec lui...mais c'est déjà bien qu'on en parle! 25 ans! Je me rappelle le jour où on a annoncé cet accident... Crying or Very sad

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:37 (2017)    Sujet du message: Daniel Balavoine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bénabar Dis-lui oui Index du Forum -> chansons , musiques françaises et internationales . -> Artistes à (re)découvrir Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com